Date de clotûre :
2024-03-14
Public :
Grand Groupe
PME
ETI
Start-Up
Budget min :
500000
Budget max :
1000000
Financement :
Subvention
Projet collaboratif :
Oui
Portée :
Bretagne
Téléchargement :
Règlement de l’AAP
Contact :
Pierre SERVEL

Pierre SERVEL

Chef de Projet Innovation & Europe
Contact
Véronique ROTTIER

Véronique ROTTIER

Cheffe de Projet Innovation & Europe
Contact
Eléonore MENNECIER

Eléonore MENNECIER

Cheffe de Projet Innovation & Europe
Contact

Innovation collaborative au croisement des filières Bretagne

L'appel à projets « L’innovation collaborative au croisement des filières » a pour ambition de créer des synergies et de renforcer les dynamiques entre les secteurs publics et privés de la recherche dans ces domaines d'innovation stratégiques, y compris l’axe transversal des transitions. Il se positionne au croisement des filières économiques régionales où se créent souvent les innovations fortement porteuses de valeur, par le soutien à des projets collaboratifs portés par des PME ou ETI bretonnes.

Nécessairement labellisés par un ou plusieurs des 7 pôles de compétitivité présents en Bretagne, les projets devront viser la mise au point de produits/services/procédés innovants à même d'avoir un impact en termes de création d'activité et donc d'emplois sur le territoire.

Critères éligibilité :

Les projets candidats ciblés sont des projets de R&D collaboratifs structurants  pour l'économie régionale, qui s’inscrivent dans au moins deux des domaines d'innovation stratégiques (y compris l’axe transversal des transitions) de la S3 en Bretagne.

- Tout projet devra être labellisé/co-labellisé par un ou plusieurs pôles de compétitivité présents en Bretagne. Le co-label sera obligatoire dès lors que le projet s'inscrira dans un Domaine d'Action Stratégique (DAS) d'un autre pôle. Un refus de co-labellisation sera étudié au cas par cas.

Pôle Mer Bretagne Atlantique, ID4MOBILITY, EMC2, Valorial, Vegepolys Valley, Atlanpole Biotherapies,

Images & Réseaux


- Le consortium devra être composé a minima de deux entreprises (PME, ETI, grande entreprise) et d'un centre de recherche académique (organismes de recherche et de diffusion des connaissances). Le partenaire qui porte et coordonne le projet devra être une entreprise, de toute taille (PME, ETI, grande entreprise), et le consortium devra obligatoirement être composé d’au moins une PME. Des entreprises liées  ne pourront pas détenir plus de 70% du budget total du projet et ne pourront pas être les deux seules entreprises du consortium.


Attention : la présence dans le consortium d’un centre de recherche académique est obligatoire, même en cas de présence d’un centre technique régional ou national (ex : Institut Maupertuis, Photonics Bretagne, IFIP, etc.).