Le projet AI4ROAD développe des outils de gestion intelligente des infrastructures routières

Le projet AI4ROAD développe des outils de gestion intelligente des infrastructures routières

En pointe sur l’analyse d’images automatisée, les bases de données géolocalisées et l’aide à la décision, Logiroad développe des outils de gestion intelligente des infrastructures routières. L’entretien des routes, ouvrages d’art, signalisation est un poste de dépenses important pour les collectivités, de l’ordre de 15 milliards par an. Pour réduire ces coûts, une solution est d’anticiper sur les réparations, mais encore faut-il -disposer de données fiables et à jour sur l’état du réseau. LOGIROAD développe des outils automatisés capables de réaliser ces relevés et de transmettre les données aux gestionnaires d’infrastructures. L’objectif est d’informatiser et automatiser la gestion des infrastructures routières afin de minimiser les coûts, et également étudier le trafic routier, puisque cela fait appel aux mêmes outils. Le projet IA4ROAD s’inscrit dans une démarche novatrice de diagnostic fiable et précis de l’état des infrastructures routières à travers :

  1. La mise au point et la conception d’un kit d’acquisition (capteurs) sur mesure afin de collecter les données des infrastructures routières (État de la chaussée, État des panneaux de signalisation, État des marquages au sol…).
  2. Une chaine de traitement des données couplant des techniques avancées de géométrie et de fusion de capteurs avec des intelligences artificielles récentes capables de s’entraîner sur de grands jeux de données.

La solution proposée lèvera également des verrous technologiques rencontrés dans le cadre du développement du véhicule autonome notamment sur la lecture et le traitement des marquages au sol. Ce projet contribue à une offre métier de haute technicité : Les technologies employées par Logiroad.ai permettent de “faire parler” des données acquises par des capteurs photo, vidéo, stéréoscopiques, ou encore des nuages de points 3D en couleur. Les images et les vidéos peuvent être acquises par un simple Smartphone. Les données 3D en couleur, sont obtenues avec l’aide de technologies avancées, incluant le Lidar, un cousin du radar utilisant les ondes lumineuses pour dessiner une carte 3D de son environnement. Ces dispositifs peuvent être montés sur des véhicules de tournée, des transports publics ou même embarqués par des vélos et des piétons. Le traitement de ces données est réalisé à l’aide de réseaux de neurones artificiels et d’algorithmes de traitement d’image. Ces technologies sont maîtrisées en interne par Logiroad.ai et constituent notre cœur de métier. En sortie, il est possible d’identifier les objets présents sur les images. Des dégradations sur la chaussée, de la végétation invasive… Les technologies 3D permettent d’identifier précisément la position des éléments. Il est ainsi possible, par exemple, de reconstituer une carte du mobilier urbain à partir d’un seul passage de véhicule dans les rues. Les clients sont les organismes qui gèrent la voirie : l’état, les départements, les villes, les collectivités locales. Les acteurs territoriaux peuvent ainsi réparer les routes au bon moment, avec de multiples bénéfices, tant financiers que pour les utilisateurs de la route. Mobilize (marque du groupe Renault) a annoncé un partenariat avec Logiroad en vue de développer des solutions visant à réduire le coût de maintenance des infrastructures routières ainsi que les émissions polluantes et d'améliorer la sécurité routière. Logiroad rappelle qu'en France « plus de 150 000 kilomètres de routes sont endommagés, plus de 40 % des ralentisseurs sont non conformes et 15 milliards d'euros sont dépensés chaque année pour entretenir ou mettre aux normes le réseau routier ». La combinaison de ces expertises et la capacité, grâce notamment au parc de véhicules connectés de Renault Group, à alimenter en continu la plateforme tech Logiroad Center dédiée aux collectivités facilitent la prise de décision grâce à une connaissance précise et immédiate de la qualité des routes et de la sécurité des usagers. La première solution - Smart Road Monitoring – permet un diagnostic des routes grâce aux données des véhicules connectés, d'images, d'une intelligence artificielle et de différents algorithmes basés sur les lois de surveillance des chaussées. L’idée ? Proposer aux utilisateurs – via la plateforme Logiroad Center mise à leur disposition – de « visualiser très simplement la qualité des routes, la typologie des défauts identifiés, et une catégorisation permet de prioriser les travaux à mener et d’estimer le budget associé ». La deuxième solution - Safety Road - permet d’identifier, les zones générant des comportements de conduite accidentogènes et d’accompagner les collectivités dans la priorisation des travaux à effectuer pour réduire significativement ces comportements et améliorer ainsi la sécurité routière. La solution combine les données des véhicules connectés et des infrastructures, les données géographiques et l’intelligence artificielle pour identifier les comportements dangereux ou à risque des conducteurs et les zones accidentogènes mais aussi des images, grâce à une caméra permettant de détecter d’autres phénomènes comme un éblouissement à la sortie d’un tunnel par exemple. Le service permet en outre aux collectivités de suivre l’impact des aménagements réalisés par l’étude du changement des comportements des conducteurs et ce, de façon quasi immédiate.